27 juin 2013

Dr House et Daniel Kahneman

Post rapide sur le bouquin de Kahneman, "Thinking, fast and slow" qui résume plusieurs travaux en économie psychologique.

Daniel Kahneman est un économiste-psychologue qui a reçu le Nobel avec Amos Tversky en 2002.

Dans cet ouvrage l'auteur défend l'idée que notre cerveau raisonne suivant deux systèmes: 
  • le système 1 est intuitif il donne des réponses rapides quasi-automatiques, il demande peu d'effort et il est dénué de contrôle. 
  • le système 2 demande un effort mental, du calcul, de la réflexion
Là où la thèse de Kahneman est intéressante c'est qu'il considère que le système 2 ne se met en route que lorsque le système 1 indique qu'il y a un intérêt à faire un effort.

Selon ses termes, "the division of labor between System 1 and System 2 is highly efficient: it minimizes effort and optimizes performance", ce qui n'empêche pas quelques ratés.

Pour nous convaincre, l'auteur commence son bouquin par la photo d'une femme. Sans aucun effort notre système 1 se met en route, et on analyse que cette femme est en colère, qu'elle est brune etc. Puis il nous met une multiplication: 17x24. Qui a calculé le résultat? Ben pas moi, mon système 1 qui est un fainéant m'a convaincu en quelques secondes que je ferai mieux de lire la suite....

L'auteur nous entraîne ensuite dans les blocages entre les deux systèmes et les illusions générées par l'un ou par l'autre.
Il débute par les illusions cognitives du style un docteur a bon feeling avec un patient et du coup il a tendance a écouter le résumé du patient sur sa maladie plutôt que de lire consciencieusement le dossier. Bref tout l'inverse du bon docteur House qui n'aime pas ses patients (cool: exit système 1) et qui fait fonctionner à mort son système 2. 

Le message du bouquin est un peu simpliste me direz-vous, certes, mais vu la thèse qu'il défend, Kahneman se devait d'avoir un message simple, qui parle d'abord a notre système 1. Il l'explique d'ailleurs très bien à la fin du chapitre 1 au sujet des deux systèmes:

"Why call them System 1 and System 2 rather than the more descriptive "automatic system" and "effortful system"? The reason is simple: "automatic system" takes longer to say than "System 1" and therefore takes more space in your memory. This matters, because anything that occupies your working memory reduces your ability to think.

En fait, en lisant ce bouquin on prend conscience que l'on se fait parfois un peu manipuler par des thèses trop simples. Cet ouvrage a donc le grand intérêt de nous rendre plus critique face à nos comportements d'adhésion spontanée.

N'allez cependant pas croire qu'en réfléchissant et en utilisant votre système 2 vous allez être au top. La réflexion, elle aussi à ses inconvénients et elle est de plus conditionnée par nos intuitions.
Comme le note Shleifer "By governing what we are thinking about, System 1 shapes what we conclude, even when we are thinking hard".

Kahneman présente d'ailleurs une expérience où concentrés sur une tâche les agents ne font pas attention à des choses importantes qui se passent juste devant leur yeux. Bref, si nous pensons vite et lentement, il est bien difficile de penser de façon juste...
Entre l'intuition et l'excès de confiance nous opérons souvent des erreurs de jugements. En complément du bouquin je conseille aussi de lire la book review d'Andrei Shleifer.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire